Le daltonisme

Anomalie de la vue rendant difficile voire impossible la perception des couleurs, le daltonisme se décline sous de nombreuses formes et peut se transmettre génétiquement. Considérée comme handicap, on vous dit tout sur cette maladie de ses origines à son dépistage aux conséquences qu’elle a dans la vie courante

Le daltonisme, c’est quoi ?

Le daltonisme est une anomalie de la vue rendant difficile voire impossible la perception des couleurs. En cas de daltonisme, une partie des cônes, organes des yeux sensibles à la lumière, est déficiente. Cela affecte la sensibilité de la rétine aux couleurs de la lumière visible. Les daltoniens voient aussi bien que les personnes non touchées par ce défaut, mais ils ne peuvent pas voir certaines couleurs, ou les confondent, selon la forme de daltonisme dont ils ont généralement hérité génétiquement.

Les formes de daltonisme

Il existe 7 formes de daltonisme, classées en trois catégories :

1- Les formes de daltonisme Trichromates 

Ces formes permettent de distinguer trois couleurs mais avec une intensité anormale. Dans cette catégorie, on retrouve :

  • la Protanomalie à cause de laquelle la personne a une faible perception de la couleur rouge.
  • la Deutéranomalie qui ne permet qu’une légère perception de la couleur verte
  • la Tritanomalie à cause de laquelle la couleur bleue est mal distinguée.

2- Le daltonisme Dichromate

Cette catégorie de daltonisme regroupe les formes permettant de voir deux couleurs. La personne atteinte ne possède pas le gène nécessaire pour voir la troisième couleur primaire.

  • la Protanopie. La personne atteinte ne peut pas voir le rouge.
  • la Deutéranopie est la forme de daltonisme dont souffrait John Dalton, scientifique britannique, qui donna son nom à la maladie. Elle se caractérise par l’absence de perception de la couleur verte.
  • la Tritanopie rendant la personne atteinte incapable de voir la couleur bleue.

3- Le daltonisme Monochromatique ou Achromatopsie 

La personne atteinte de cette forme ne peut pas voir les couleurs. D’autres problèmes existent si la personne est née avec ce défaut, par exemple une forte sensibilité à la lumière, une faible acuité visuelle…

Comment est-on daltonien ? 

Le daltonisme, une anomalie génétique héréditaire 

Le daltonisme est généralement une maladie génétique.Les personnes sont touchées dès leur naissance. Souvent on ne découvre ce défaut que lors de contrôles durant la scolarité de l’enfant, entre 6 et 12 ans.

Le daltonisme ne concerne que les Hommes ? 

Le gène lié au daltonisme touche plus les hommes que les femmes. 8 % des hommes sont touchés pour 1 % des femmes.

Suis-je daltonien ? 

À priori le manque de perception des couleurs est considéré comme un handicap. Mais il ne faut pas oublier que la vue est très subjective et personnelle. C’est la raison pour laquelle, les daltoniens se découvrent eux-mêmes atteints assez tardivement. Pour savoir si vous êtes daltonien, il convient de passer des tests auprès de spécialistes de la vue.

Qui voir pour diagnostiquer le daltonisme ? 

Il est possible de voir un médecin, un ophtalmologiste ou une infirmière pour savoir si l’on est atteint de daltonisme. Pour un véritable diagnostic, il convient de consulter un ophtalmologiste, ou un optométriste, seules personnes capables de valider la présence de cette maladie et d’en définir la forme.

Comment soigner le daltonisme ?

Pour le moment il n’existe pas de traitement pour soigner le daltonisme. La perte totale de perception d’une couleur ne peut pas être restaurée. Il existe des aides sous la forme de lentilles ou de lunettes qui permettent, en augmentant les contrastes et en filtrant la lumière selon des longueurs d’onde précises, de distinguer plus facilement des couleurs, mais au détriment d’autres.

Sources :

https://www.opticiensparconviction.fr/le-daltonisme

https://www.expertsantevisuelle.com/test-de-vue

La myopie

La myopie est un problème de vue très fréquent qui se caractérise par une vision de loin floue et nette de près.

Lire la suite